The working Barbet: BCE BICP retriever or gundog

2015: update

This is the letter I sent the BICP judges and people who organize the activiuty along with the club and the SCC dignitaries. I will leave it in Word so that some of you interested can translate it into you working language.

Le Barbet: l’Arlésienne des chiens de chasse français. On en parle, on en parle et on en voit jamais…
…Du CHASSEUR FRANCAIS, LA REVUE DE LA CHASSE, de Castaing à Megnin, on vante ses mérites..
Alors? Est ce que notre Barbet de chasse est juste un “chien d’eau”? Peut -il se comparer aux autres races de chasse? Comment valoriser les qualités de chasse de la race? Quels sont ses atouts? Comment valoriser la race? Mon objectif étant de savoir…
Un sujet qui me tient à cœur depuis plusieurs années. Depuis ma rencontre avec le regretté Mr Ohl. (courrier ci-joint) Comment faire pour faire connaître la race dans le milieu de la chasse? Avoir le “bon” chien, la “bonne” lignée, le temps et les moyens. J’ai mis un peu de temps, certes, pour y arriver…et je me suis lancée: 2 BICP 7è en 2013 avec de bons résultats, pour des chiens qui ont travaillé uniquement avec leur instinct naturel. Une belle expérience qui devait continuer en 2014!
Mr Lhomme, juge au BICP de Lanty dans la Nièvre en 2013, a été le premier a connaître les qualités de la race car il chassait avec des Barbets dans sa jeunesse.
Cette année, j’ai contacté tous les organisateurs sur la liste des BICP 2014 chiens d’arrêt et l’organisateur du BICP retriever . Ma démarche a été discrète car je craignais que l’on me mette des bâtons dans les roues. Mes roues ont parcouru 3000+ kms pour accomplir cette activité, aucune valorisation que celle du travail accompli et la promotion de la race. Ma chienne est déjà en Classe Travail en exposition de beauté, et pour moi de pouvoir la présenter en épreuve de travail, un rêve que j’ai réalisé après l’avoir nourri pendant plusieurs années de la faire travailler, “en vrai”! Je n’avais rien à perdre et la race, tout à gagner.
J’ai été refusée par plusieurs organisateurs car le Barbet ne peut pas participer aux épreuves autres que BCE! Je voulais faire les 2! La seule épreuve du Barbet: le BCE, dépassé et restrictif pour une race de chien chasse rare. Le club de race n’a pas pu me donner de renseignements malgré mes questions. J’ai donc suivi les instructions de Mr Ohl à la lettre. Pas facile; il fallait convaincre! Comment trouver sa place si on ne peut pas participer? Le règlement, le règlement, le règlement! Un règlement, ça se change avec de bons arguments.
Une expérience enrichissante avec des gens encourageants et contents de voir une race quasi disparue parmi eux. J’ai trouvé (pas uniquement à Vernou en Sologne au milieu des retrievers, mais aussi en BICP chiens d’arrêt) que les juges étaient très pédagogues, ce que j’ai bien apprécié . Nous avons participé pour voir ce que ma chienne pouvait faire dans un cadre précis. J’ai fait ce que j’ai pu pour la préparer avec mes moyens limités et je suis contente du résultat. Je remercie tous les juges et organisateurs qui m’ont acceptés et compris ma démarche! La conclusion finale des juges étant que le Barbet serait un retriever!
Le Barbet est une race particulièrement inconnue en France (son pays d’origine) , qui en France avec seulement 42 naissances en 2014 n’a jamais pu trouver sa place alors qu’Il est en constante croissance à l’étranger avec 477 naissances. Pourquoi?
Mes recherches depuis 10 ans sur les origines de la race passée du 7è au 8è groupe pour une histoire basée sur un type de poil qui frise le ridicule (frisé très serré et crépu) et non de qualités de nez ou d’instinct de chasse. Il faut aussi savoir qu’à une époque le Barbet n’avait même pas le droit de se présenter en classe travail en exposition de beauté ( les années 1990).
Ensuite, selon le biotope Il faut un chien polyvalent : rapporteur, brousailleur et chien d’eau…et les chiens de chasse travaillent déjà à l’eau. Alors pourquoi est ce que l’ancien chien d’arrêt qu’était le Barbet ne pourrait pas chasser en plaine de nouveau? Les bocages disparaissent, les marais disparaissent et la chasse à la sauvagine si elle se pratique encore, ne se fait plus avec un chien de canard (petit caniche). Ne faut-il pas qu’il s’adapte et lui trouver les solutions afin de survivre dans son pays d’origine?
Il existe des épreuves de chasse intéressantes au Canada/USA (Barbet autorisé en NASDA retriever trials depuis janvier 2012), en Finlande (SPA) et en Allemagne (VJP/HZP/VGP) avec les chiens d’arrêt depuis les années 1980 ,alors qu’en France il n’y a que le BCE…alors que ce type de chasse n’existe pratiquement plus et qu’au XXIè siècle un chien se doit d’être polyvalent pour survivre et être connu. Des chiens de canapés?
Triste destin…Ce n’est pas possible!
Enfin, je voudrais souligner que dans ma lignée (la lignée ancienne) il y a des chiens qui ont l’instinct du travail et ont eu de bons résultats en épreuves de chasse:
IWS+ lignée vieille souche du Barbet -1 (celle que nous essayons de sauver, où il y a très peu de sang caniche) est présente dans plus de 500 pédigrées de Barbet en 2015…de quoi faire! ( pédigrée IWS ci-joint)…alors!
A suivre, en 2015! En conclusion,
Je vous remercie tous du fond du cœur pour nous avoir donné cette opportunité de travailler avec d’autres races et de nous avoir permis passer un bon moment avec vous dans un environnement de passionnés et peut être aurez vous participé à remettre la race sur la bonne voie et ce qu bon vouloir du club de race!
Je vous souhaite une bonne année et une bonne santé pour vous, vos familles et vos chiens!
Bien à vous
Elaine FICHTER
Barbets en Bresse, France.

When I asked for info from the breed club, they were not able to help. I was told BICP  as it was stated in the registration form for the Club Specialty show, or Nationale d’Elevage. When I asked for which one I was then told, BCE…well, that is not the same thing…Madame. We cannot do the BICP ( gundog or retriever) officially since the Barbet is ONLY a water dog…how many people need “just” a waterdog? The breeders who can then show their dog in working class? Hum.

Then, I was cutoff. Allo? Allo?Allo?

 

I have updated a bit here in French for those who may be interested in doing working trials with their dogs.The Barbet IS allowed to do the BICP for the retrievers, which is good news, confirmation obtained from the President of the retriever club of France: Jacques Monsçavoir. There are some differences between Gundog ( Chien d’arrêt) BICP and retriever BICP. The bottom line is being prepared and understanding how ……..to help your dog succeed. You don’t JUST show up to try.

http://www.retrieverclubdefrance.com/trav-calendfield.htm

BICP dates are at bottom of page. Below an excerpt from a Seasons’ video, on what retriever MUST do.Obedience and training is vital.

http://www.seasons.fr/pid5768-videos.html?vid=1124627

About dummies/bumpers:

http://www.outdoorlife.com/blogs/gun-dogs/2010/02/all-about-retrieving-bumpers?wtxbTxQiELwRc5Lp.01 

 

13/09/14: Message posté sur FB.

Bonjour et merci de m’avoir accepté sans retriever…
Je suis propriétaire de plusieurs Barbets depuis presque 15 ans et je fais les BCE et autres tests pour notre race.Je travaille aussi beaucoup sur l’histoire de la race. A savoir qu’il n’y a en France à peine 40 naissances par an et bien plus à l’étranger où il chasse dans certains pays.

Etant donné que le Barbet, race menacée d’extinction, a été chien de chasse (et d’arrêt), rapporteur de gibier d’eau et il n’a plus beaucoup de possibilités pour sa survie en France car très peu connu, l’année dernière je me suis lancée dans les BICP ouverts des chiens d’arrêt. Je me suis fabriqué mes chiens en essayant de prendre dans une lignée où il y avait eu des chiens avec des aptitudes (avec un peu d’aide et de conseils).

Ceci a pris du temps depuis 2008, à l’époque où Mr Ohl , pdt de l’Amicale du BICP était encore parmi nous, nous avions monté un dossier afin d’être accepté.Chose faite. Le Barbet arrête, plus ou moins et ce n’est peut être plus sa vocation et je continue à chercher où il serait “bien”, à part sur un canapé.
Le Barbet pourrait-il participer à des BICP retriever afin d’évaluer ses qualités de retriever selon votre BICP?
Je ne sais pas exactement à qui m’adresser, le club de race Barbet visiblement pas plus.Si oui,
Où peut on trouver la liste des BICP et comment sont répartis les points?
Je vous remercie par avance de votre aide.
Bonne soirée!

Key words here are: Be prepared. Make sure your dog can do it. Basic obedience+.

And for me the key word was, I believe, Dear Mr Ohl.Bless his soul. I started working on this project in 2008, without the breed club and continue in my direction.

**********************************************************

FICHTER I found this en français in an old SCC review from 1989. There is a cartoon in English that speaks for itself. I scanned it on the wrong page, but the message is there regardless. 9/2014.

Interesting day it was, going back to Lanty again. A professional trainer for hunting would probably be the first one to tell you, it does not just happen “naturally”.

Of course, you can get you dog to retrieve a toy, an object, a stick, even a duck when your dog understands his mission but you don’t “just” open your door and off goes your dog: hunting.

You can also get your dog to throw the dummy and you “human” can retrieve it out of water as we have seen in several cases in recent and not so recent TAN’s Those people tell you that their dogs can swim and obviously the owners have been trained to retrieve in their place. Jokes ( well not really) put aside, it IS work.

It’s heavy duty work/ training. Some people worry that adopting a hunting type dog, it will happen. It does not.

If you are really interested in the work a Barbet does, there are 2 references, links below.

http://www.barbetchasseurfrancais.info http://www.barbochos3rivieres.com/prouesses.html

I thought you would also enjoy these documents. Mr Georgii and his companion, Mrs Inge Fischer did a lot of work with their respective breeds, the Barbet and the Irish Water Spaniel. They were known in the circuit for their excellent results. Work_theoriechasse Les Barbets (en général) aiment l’eau et le travail de rapport: TAN ou BCE. Ewetoo de la serve de la chapelle d’Alexandre à Chatel Guyon. Un TAN comme il se doit pour un chien d’eau. “Parfait”, a dit le monsieur! A Tan the way it should be conducted and will be in the future

! M2U02459

Barbet_Compay_TAN Compay’s TAN test

Barbets_Georgy

  “U” litter Barbochos Reiau de Prouvenco, Hercule, Molly, Thelma (Georgy took her into the water) and Vincacao. You need to start them young! Froguette,

( Floirac) is now ” intensive training” for a BICP

( retrieving on land) which was not planned for her, but we decided to try. She  should be able to obtain her BCE, as you have seen her talent in the numerous videos on youtube.

Why do the BICP? Well, perhaps to show that the Barbet can be an all-around hunter ( with a bit shorter coat) like his cousin the Griffon Boulet! VIDEO0115

Her brother Froggy ( French) is very much of a sporting dog:

 http://www.youtube.com/watch?v=mMSdzvP8Zcg&feature=youtu.be

You will see in the document below, that the then president of the club did not want the breed to be known as a working/hunting/retrieving breed…by refusing anyone enter in Working Class at shows. At the time, it was the same people continually writing to the SCC to complain about this and many other situations that were slowly corrupting the breed and its environment (+ Mrs Pêtre/M Seguela and of course Mrs Loiseau who at the time was laying low as she had just been thrown out of the club for speaking her mind). These people have now all gone quiet and who is speaking up for the breed and not” just” their own production?

That’s why I want to laugh/cry when I hear people referring to Georgy and the past of the Barbet. Useful Idiots of a person running the converrrrted to poodle breed.

chasseI will update this page as we go along, but this is a start! Enjoy!