En veux-tu, en voilà!?

Alors pour changer un peu, j’ai pensé que ça ferait plaisir aux chines de changer de style de ballade. D’habitude nous y allons tous ensemble, et style “commando” comme décrit avec humour. Cependant depuis que je suis partie en vol plané, j’ai été obligée de me ré-organiser.

Je n’aime pas bien les bois, même si c’est la nature et blablabla, mais les chiens adorent.

Donc. Les bois…à savoir que les chiens sont protégés avec le produit et tout et tout. Sauf que. Des tiques: il y en a partout dans les bois et les hautes herbes.

En rentrant je passe un temps fou à tout vérifier et encore le lendemain et encore le surlendemain.
Ben, résultat des courses: des morts et des moins morts. Après, ça devient une obsession de les triturer pour en retrouver.
L’horreur, quoi.
Bref. Je retrourne dans ma prairie, sur ma route où passent les voitures, mais au moins je ne craindrai pas de pyroplasmose!