September 2012

Un E plus une F

Bon, c’est reparti. L’année scolaire est en route et je peux revenir à une des passions qui m’animent! Les familles de Barbet, les comparaisons et mes recherches…

 

A gauche: Funny Girl, dite Cachou (Booly Wooly x Coccolina)qui s’est distinguée à la Nationale d’Elevage 2012* cet été à Châtel Guyon et Eviva La vida, dit Escot ( Che x Ch-I Poppenspaler’s Vincacao).

Ni l’un, ni l’autre très frisé, mais les Barbets ne sont pas tous hyper-frisés et dans les poils, il y en a pour tout le monde du Barbet.Et c’est bien comme ça. Les 2 sont des Barbets nés chez moi, en Bresse.

* qualifiée de chien à gros poil, selon certaines références historiques!

Fils de…et poil de…

Djimo (Booly Woooly x Coccolina 2008)

Barbet Fitzgerald ( Booly Wooly x Coccolina)
Marrante, la petite décoloration sur la hanche. Je l’ai déjà vue plusieurs fois sur d’autres Barbets.

Ce qui est intéressant est la densité du poil. Booly Wooly avait un poil assez ingérable jusqu’à 3 ans environ. J’ai été débordée par l’entretien et le pauvre s’est retrouvé rasé, mais rasé ( sauf la tête et la queue). L’outil a grillé le poil à cause de la surchauffe et j’ai mis plus d’un an à récupérer le poil. Plus on tond, plus c’est difficile car la beauté de ce nounours est dans le poil long, laineux et méché!
Maintenant je peux garder le poil long, car je le coupe au ciseaux uniquement.

Barbet:Grand chien rustique, enfin.

Bon, après 12 années à courir des expos canines et dire ou entendre dire les aneries telles que “oui, j’étais seule, alors j’ai eu le CACIB” ou “facile de gagner quand on est seul”…Ben, que je vous dise: avec les juges étrangers, pas de sentiments. J’ai été obligée de traduire pour la juge dont je faisais le secrétariat, qu’elle n’attribuait pas de CACIB car les chiens n’étaient pas de qualité suffisante. Prend ça dans les dents…en France, est ce que ça arriverait? Pas sur.Trop d’affectif et de politique. On attend toujours le juge courageux qui va attribuer le Meilleur de Groupe à un Barbet.( ps: c’est arrivé à Django…en Avignon…) Dimanche, avec French, nous avons été pré-sélectionnés (encore une fois), mais ça n’a pas abouti. Pas grave. Vu ses appréciations, je suis obligée de les partager…trop génial!   Il est aussi gentil que beau.

Pour une bonne nouvelle…c’est une très bonne nouvelle. Portée annoncée de Barbets!

Beaucoup d’entre vous savent que c’est pas toujours facile de s’entendre entre éleveurs et de se respecter encore moins. Madame Loiseau et moi ne nous sommes pas toujours entendues, mais je pense qu’il y a maintenant un respect mutuel et une confiance ( avec l’age de nos bouteilles?) qui me permet d’annoncer une très très grande nouvelle qui me rend encore plus fière de faire du Barbet comme JE le veux:

Gavotte de la perte aux loups sera accueillie chez les Barbets en Bresse afin de faire une portée avec mon Booly Wooly. Je cherche depuis un long moment du sang neuf, une  excellente lignée et je voudrais surtout me servir de mes mâles à moi, d’où la raison d’en avoir autant sous la main.

Je les connais, ils sont à moi et je décide de leur avenir. Voilà des années que je m’y prépare. C’est donc un rêve qui va se réaliser.


Gavotte, issue d’une des plus anciennes lignées tout comme ma Thelma.Je l’attends avec grande impatience!


Booly Wooly aussi attend sa Dulcinée…ce sera pour début 2013. Croisons les doigts.

Pour de plus amples renseignements, me contacter. Je suis toujours heureuse de partager mon vécu Barbet avec des passionnés.
Merci à ceux qui me font confiance et merci à Madame Loiseau pour ce cadeau exceptionnel.

Expositions canines…un monde de chien!

Aujourd’hui, j’ai fait un peu de secrétariat dans une expo canine. Ce qui est le plus intéressant pour moi, n’est pas de regarder les chiens et comment ils sont jugés, car nous n’avons pas bien le temps, mais de regarder les propriétaires, ou les éleveurs ou les handlers dans le ring et comment ils se comportent.

Il y a des propriétaires qui n’ont aucune idée de ce qu’ils doivent faire, les autres s’énervent après eux et ensuite les chiens sont stressés et badaboom…ça dégénère. La quantité de “très bon” que j’ai vu défiler ce matin, wow.

Dans les années 30, un “très bon” voulait bien dire ce que ça veut dire. De nos jours, tous s’attendent à des “excellents”, le “très bon” c’est mauvais et souvent les gens ( éleveurs)  sont hyper vexés s’ils ne l’obtiennent pas cet “excellent”, au moins; un peu comme les élèves à l’école.Il n’y a qu’un premier!Le deuxième n’est pas premier! Ils partent en colère!

Bref.Il faut un certain type de personne pour faire des expos et heureusement qu’il y en a. Je demande de temps en temps à mes propriétaires de venir en expo pour montrer une lignée et les chiens et surtout pour les faire confirmer lorsqu’ils habitent en France . J’essaie de les accompagner au maximum  avec des conseils et je leur suis très reconnaissante lorsqu’ils acceptent. Car il faut aussi savoir que ça coûte cher. Ceux qui adorent les expos parviennent à se faire des champions si c’est important pour leur bien être, mais c’est à chacun de décider.