April 2012

De l’autre côté du miroir…en Brenne.

Un voyage d’étude approffondie, pendant quelques jours au fond de la Brenne dans le fief de notre cher Georgy bien aimé et de sa compagne, Madame Inge Fischer.

Beaucoup de pluie et de vent et les chiens s’en sont donnés à coeur joie dès qu’apparaissait un rayon de soleil sur la Léobonnerie.

Pour ma part, j’ai du Barbet qui me sort par les oreilles.Un intensif en tête à tête sur le chien, les chiens, les couleurs, le poil..et al.
Des livres: “en veux tu? en voilà” sur l’histoire de notre race chérie,et sur la compréhension et l’évolution de notre Barbet national et d’autres races qui nous ont donné notre Barbet.
Une dimension ajoutée à mes connaissances canines.

Pas de télévision, ni d’internet pendant plusieurs jours , et que du bonheur de pouvoir découvrir encore des trésors, à tête reposée.
Mes chiens ont été d’une grande patience avec moi, (Inge aussi) mais je crois que, intelligents comme ils sont, c’était du “quitte ou double” avec aucun espoir de retour en arrière.Un peu THIS IS IT..

Adieu, la Léobonnerie….Il reste en moi un grand bonheur d’avoir fréquenté Monsieur Rainier T Georgii et Madame Inge Fischer, d’être devenue pour eux une personne de confiance et d’avoir pu les fréquenter et visiter ces lieux pendant 10 ans et une très grande tristesse de perdre un peu de ma vie Barbet.

On avance pour la survie de notre belle race, car elle le vaut bien.
Monsieur Georgii, lui, a toujours travaillé avec un respect total pour la race et la paix entre les différents protagonistes humains, hormis ses soucis avec le ré-incarnateur du Barbet Moderne.
Il est important de s’en rappeler lorsque son nom est prononcé ou utilisé à tort par ci et par là.Ce n’est pas apprécié car cela ne représente pas les valeurs du Vieux Barbet.

Booly Wooly: 6 ans déjà et que du bonheur!

Booly Wooly a été honoré dans une publication du bulletin du Club du Barbet aux Etats Unis…comme cadeau pour son anniversaire aujourd’hui!

Palmarès:

Booly Wooly de la serve de la chapelle d’Alexandre, dit Guyguy
Né : 20 avril 2006
Hanches:A/B
Examen oculaire: ras
ADN
TAN eau : 28/10/06
BCE* 3ème cat 4/11/07
BCE 1ère ca1/10/11

RCACS NE Club du Barbet, lagotto et autres chiens d’eau 12/08/07
Champion de France 8/06/08 et champion de mon coeur.
Diplôme TOP BARBET VOS CHIENS 2008
19 expositions canines 7 Meilleur de race.
14 juges différents

Père de 30 chiots (4 portées) dont 2×6 ( 2 portées complètes aux Chiens Guides d’aveugles de Paris, dont aucun ne reproduira). Une portée « travaille » et la 2ème n’est pas encore inscrite au LOF, les chiots sont tous en formation, un gage de son caractère exceptionnel et de sa capacité naturelle de travail.
Grand-père de 12.
Tous en excellente santé.
Sa fille, Fanny Forigoler est Championne de France à 2 ans en 2012 et détient son TAN et BCE 1ère cat et une autre fille Frankly Scarlet est Championne du Canada.

Repas de champions pour lui et ses amis, ce soir en Bresse!

* Brevet de chasse à l’eau

Le pseudo Barbet de Jacques Prévert!

Aujourd’hui c’est l’anniversaire de la naissance, il y a cent ans, de Robert Doisneau, grand photographe français. Les théories ayant toutes leur évolution, il avait été dit, il y a aussi quelques années, par une grande autorité sur la race Barbet, que ce chien était un Barbet…nous nous précipitâmes tous pour acheter le poster, sauf que…d’après les théorichiens du Barbet Moderne, le “vieux Barbet” était une race éteinte entre 1940 et 1970.

Bon, on dit quoi maintenant?

http://www.allposters.fr/-sp/Jacques-Prevert-Paris-1955-Affiches_i310820_.htm

Ces théorichiens parlent de sauvegarder de l’extinction une race ré-incarnée dans les années 1980 et dont on peut maintenant prouver que dans cette ré-incarnation, il n’y a point goutte de sang de Barbet, que des caniches de grandes lignées, une goutte de Chien d’eau Portugais et des bâtards. La majorité de ces éleveurs ayant mis clef sous porte, mais leurs chiens eux témoignent de leurs activités et la liste est longue. Que sont ils devenus?

 

Pas forcément 2 poids, mais surement 2 mesures?

Ces 2 chiens sont de ma production. Ce sont 2 mâles. Un fait 57 cms et l’autre 59.5 au garrot. 22 et 23 kilos. Est ce que ce sont des informations suffisantes pour classer 2 chiens sensés être d’une même race?
On se demande si dans les différentes lignées plus ou moins frisés, si c’est vraiment l’information principale à retenir? Pas sur.

Je ne sais pas, non plus, si c’est normal d’avoir ce genre de différences?
Celui qui est hyper typé caniche, on sait qui c’est. L’autre est typé “Vieux Barbet” car il faut savoir que le Barbet a pris 20 cms en 20 ans et voilà le résultat du travail.
Imaginez maintenant un chien avec 6 ou 7 cms de plus. genre Cadillac limousine…
Le Barbet n’a jamais été un grand chien sinon ça se saurait.

Alors quand certain disent que ce sont des idées fantaisistes de vouloir travailler à la survie d’une race dont le standard a peu changé soi disant en 100+ans et qui s’appelle le “Vieux Barbet”, moi je dis…quelque chose de pas poli.

Les chiens mâles de 55 56 cms sont les plus surs représentants de la vieille race. Ceux là passent rarement en BOB en expo sauf si le juge fait du bout de laisse.

Ce que nous verrons cet été.Car, depuis que la Présidente a pris l’initiative “d’elle-même” de faire un Symposium pour notre race nationale, on pourrait penser que le club va défendre la race française, enfin et non la ré-incarnation d’une race éteinte des années 80.